Web-Docu
L'auteur
Connexion

Hervé Marcé    Ecrivez moi

Voilà 20 ans environ que je travaille dans l’audiovisuel en tant que technicien, monteur ou réalisateur. Et cela fait environ autant de temps que je côtoie le web.

J’ai découvert internet alors que les modems ne faisaient que 28.8 kb/s, que les FAI n’existaient pratiquement pas. Le web se résumait à quelques sites surtout américains avec des textes et quelques images GIF. Au fur et à mesure des années j’ai ensuite vu arriver de la vidéo en Quick Time cinépack avec des modems 33,6 kb/s, le streaming avec real player en 56 kb/s.

L’arrivée de l’ADSL à l’orée de l’an 2000 et l’évolution des codecs ont enfin permis de voir de la vidéo un peu plus grande que sur une fenêtre 320*240 pixels, avec une relative bonne qualité.

Il y a quelques années je découvre les premiers webdocs. Lorsque j’ai découvert Gaza-Sdérot, j’ai trouvé ça génial, tant en terme graphique qu’en terme d’interactivité. Ce nouveau mode d’écriture audiovisuelle est principalement porté au début par Arte pour la télévision et Le Monde pour la presse écrite. Depuis quelques années ces pionniers ont été rejoints par France Télévisions et Radio France, on notera que c’est le service public qui est en pointe pour ce nouveau mode de narration.

Cette manière de raconter un récit se développe aujourd’hui considérablement. La manière de raconter l'histoire, les interfaces, La délinéarisation rien n’est défini, c’est encore un immense champ de recherche.

Je mets à votre disposition mes compétences en audiovisuel et en développement Internet pour vous accompagner dans vos projets de storytelling transmédia et récits délinéarisés. Cette collaboration est possible à plusieurs niveaux:

  • Ecriture
  • Réalisations et tournages
  • Montages
  • développement de l'interface Web
  • Intégration web
Je prends également en charge toutes vos réalisations vidéo pour internet (tournage, montage, compression et intégration), ainsi que le streaming pour la diffusion en direct sur internet de tous vos évènements.

Si vous vous demandez encore: pourquoi faire un webdoc?